La jeunesse est au cœur du nouveau festival de l’OPRL, « Symphokids », le dimanche 8 mai dès 11 heures à la Salle Philharmonique de Liège ! Après avoir été contraint de l’annuler en 2020 et 2021, l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège se réjouit de proposer cette journée dédiée aux jeunes publics de 3 à 10 ans, avec trois concerts symphoniques spécialement créés pour eux et donnés pour la première fois en concerts publics en Belgique, avec la complicité d’artistes de divers horizons.

Avec « Lejo découvre l’orchestre », pour les tout-petits dès 3 ans, l’Orchestre s’associe à un marionnettiste dans un concert à la fois amusant et ludique. Grâce à son petit personnage né d’une main et de deux yeux en bois, Leo Petersen fait découvrir aux enfants l’orchestre et ses instruments, sur des œuvres de Mozart, Rossini ou encore Strauss arrangées par le compositeur hollandais Toek Numan.

Conçu pour les enfants dès 5 ans, « Même pas peur ! » est un conte écrit et raconté par Fabian Dorsimont sur une musique originale de Line Adam. Le spectacle, créé en février 2021 en livestream et proposé dans une nouvelle mise en scène de Marie Neyrinck, permet de découvrir le petit fantôme Balthazar, qui vit terrorisé dans les placards d’une maison inhabitée avec son doudou Mr Cap… Il apprend à surmonter ses peurs lorsqu’il rencontre un jeune garçon, Pierre.

Enfin, « Timouk, l’enfant aux deux royaumes » est destiné aux enfants dès 7 ans et décrit le royaume fantastique d’un petit garçon, grâce aux illustrations de Delphine Jacquot et à une composition musicale originale de Guillaume Connesson. Un joli conte écrit par Yun Sun Limet qui entraîne le public dans une succession de scènes abracadabrantes et le promène entre rêve et réalité, entre silence et musique. La narration est assurée par Nathalie Delvaux et complétée par des projections d’illustrations du livre et des interactions avec les musiciens.

Ateliers musicaux, surprises et restauration sont proposés tout au long de cette journée festive, où la qualité de l’accueil et le plaisir sont les maîtres mots. L’OPRL, divisé en deux formations d’une quarantaine de musiciens, assure la totalité des concerts de cette journée, sous la direction de deux jeunes chefs qui ont déjà fait leurs preuves à Liège : la cheffe assistante Pascale Van Os, et Olivier Robe.