La défense d'Erik Nevena sollicité mercredi son acquittement devant le tribunal correctionnel de Liège. Ce Limbourgeois âgé de 57 ans est également suspecté d'organisation criminelle dans le cadre de la prostitution d'une jeune sénégalaise. Un avocat liégeois poursuivi dans le même dossier a également réclamé son acquittement. Erik Neven avait été condamné en 2010 par la cour d'appel de Liège à une peine de sept ans de prison. Il avait été impliqué dans des faits de prostitution après avoir fait travailler des prostituées (en majorité africaines) dans de nombreux salons de Liège entre la fin 1999 et février 2003.

Erik Neven, l'avocat liégeois qui avait déjà été condamné au même procès et trois autres protagonistes sont suspectés d'avoir commis de nouveaux faits de traite des êtres humains dans le cadre d'une organisation criminelle en hébergeant une prostituée sénégalaise et en lui permettant d'exercer ses activités. Ces faits se seraient déroulés à Seraing, Riemst et Fouron-le-Comte entre 2013 et 2016.

Le parquet avait requis une peine de trois ans de prison contre Erik Neven ainsi qu'une amende de 10.000 euros. Contre l'avocat impliqué, le parquet sollicitait une peine de 15 mois et 10.000 euros d'amende. Deux autres peines de 10 mois et trois mois de prison avaient été requises contre des complices présumés.

Les avocats de la défense, Me Delacroix pour Erik Neven et Me Sohier pour l'avocat liégeois impliqué, ont sollicité l'acquittement. Ils ont souligné des contradictions et des mensonges dans le témoignage de la plaignante. Ils ont affirmé qu'elle s'était présentée comme victime dans le but d'acquérir des avantages administratifs.

Le jugement devrait être prononcé le 20 octobre.