Un Flémallois de 36 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à 10 ans de prison pour avoir participé à une expédition punitive lors de laquelle trois tentatives d'assassinat ont été commises. Le prévenu avait été condamné par défaut avant de faire opposition. La nuit du 3 août 2018 vers 04h00, deux Flémallois s'étaient rendus dans une habitation de Seraing, avaient pénétré les lieux par une fenêtre et porté des coups de couteau aux trois occupants endormis.

La veille de ces faits, le beau-frère de l'un des prévenus avait pénétré par effraction dans la même maison de Seraing. Il avait été confronté à un habitant qui avait pris peur et lui avait porté un coup de couteau fatal. L'auteur de ce coup de couteau avait été libéré le jour des faits car la justice ayant reconnu un contexte de légitime défense.

Mécontent de cette remise en liberté, le beau-frère du défunt avait décidé de réaliser sa propre enquête et de se venger. Sous l'influence de l'alcool, il s'était rendu armé dans la maison de Seraing avec son complice. Après avoir repéré les lieux et préparé leur expédition, les deux individus avaient porté jusqu'à cinq coups de couteau aux victimes endormies.

L'homme qui avait fomenté sa vengeance a été condamné à une peine de sept ans de prison. Son complice, condamné par défaut à 10 ans de prison, a fait opposition à la condamnation.

Le tribunal a jugé cette procédure d'opposition recevable mais non fondée. Le jugement prendra donc effet.