Le tribunal correctionnel de Liège a décidé de reporter au 20 avril 2022 l'examen du dossier d'un habitant de Trooz âgé de 44 ans poursuivi pour répondre d'une tentative d'assassinat. Le prévenu, un adepte du tir sportif, avait fait feu en direction de l'amant de sa femme après avoir appris qu'il avait été trompé. Les faits s'étaient déroulés le 7 septembre 2019 vers 22h00. Le prévenu s'était présenté devant une habitation de la rue de Trooz à Chaudfontaine et avait fait feu à deux reprises en direction de l'amant de sa femme. Cet homme paraplégique avait appris qu'il avait été trompé par sa femme, laquelle avait entretenu une liaison avec un des amis de leur couple.

L'homme ciblé par les tirs n'avait pas été atteint. Deux impacts de projectiles avaient été retrouvés dans la porte vitrée de son habitation. La victime n'avait été blessée que par des projections de débris de verre.

Le prévenu, un adepte du tir sportif, avait pris la fuite avant de se rendre, sous l'effet de la panique, dans un commissariat. Au cours de la séquence de tirs, réalisée alors qu'il était au volant de son véhicule, il avait aussi accidentellement déclenché un troisième tir qui avait atteint la fenêtre de sa propre voiture.

Le prévenu répondra d'une prévention de tentative d'assassinat.

L'affaire est venue à l'introduction ce mercredi et a fait l'objet d'un report à la date du 20 avril 2022.