Le tribunal correctionnel de Liège a décidé vendredi de fixer au 19 mars prochain l'examen du dossier de Catherine Goemans, Sébastien Goemans et Fabian Dervin, tous trois poursuivis pour des faits de maltraitances envers des enfants. Ces trois prévenus avaient été condamnés en octobre dernier par la cour d'assises de Liège pour avoir commis l'assassinat de Sébastien Boissart. Sébastien Goemans et sa sœur Catherine Goemans avaient été condamnés à des peines de 30 ans de prison tandis que Fabian Dervin avait été condamné à une peine de 25 ans de prison. Tous trois avaient été reconnus coupables d'avoir commis l'assassinat de Sébastien Boissart la nuit du 22 au 23 décembre 2017.

Lors de l'enquête précédant l'examen du dossier devant la cour d'assises, des faits de maltraitance commis sur les trois enfants de Catherine Goemans avaient été mis en évidence. Ces faits avaient été disjoints, faisant l'objet d'un renvoi devant le tribunal correctionnel.

Catherine et Sébastien Goemans devront répondre de coups et blessures commis sur les trois enfants. Fabian Dervin répondra d'une prévention de non-assistance à personne en danger.

Après une brève audience d'introduction, le tribunal a décidé d'examiner le dossier le 19 mars prochain.