Un Liégeois âgé de 48 ans a bénéficié, vendredi, de la suspension du prononcé accordée par le tribunal correctionnel de Liège après avoir commis des faits de détention et de vente de produits stupéfiants. Un important stock de drogue avait été découvert chez lui, lors de l'intervention d'un huissier de justice. Celui-ci s'était rendu au domicile du prévenu en août 2017. En l'absence de ce dernier et après ouverture des lieux, un peu moins d'un kilogramme de résine de cannabis avait été découverte dans un sac, ce qui avait été considéré comme une quantité pas uniquement liée à une consommation personnelle.

L'analyse du GSM du prévenu avait démontré qu'il était en contact avec certains clients, qui avaient confirmé avoir procédé à quelques achats. Une balance de précision et des sachets de conditionnement avaient également été découverts chez lui.

Le prévenu a exposé qu'il était invalide depuis plusieurs années. À la suite d'un accident, il avait été opéré à 43 reprises. Il avait ensuite touché une indemnité de 500.000 euros de son assurance, qu'il avait investis dans l'achat d'un appartement et de l'importante quantité de drogue saisie chez lui.

Cet homme avait précisé que les faits avaient été commis dans le cadre d'un usage récréatif et médical des stupéfiants et soutient qu'il est le principal consommateur. Le tribunal a déclaré les préventions établies contre lui mais lui a accordé la suspension du prononcé pour une durée de trois ans.