Noir Dessin Production rend hommage au plus célèbre des Liégeois.

Dans quelques jours, Outremeuse vibrera au rythme des festivités du 15 Août qui battront leur plein dès ce 13 août. Et au cœur de ce folklore, c’est un personnage devenu mythique à Liège que l’on retrouve : Tchantchès… mais qui est réellement ce gamin d’Outremeuse si ce n’est cette marionnette qui anime les spectacles tant appréciés des jeunes Liégeois ?

Pour ses 90 printemps, la République libre a assuré qu’elle mettrait les petits plats dans les grands. À cette occasion, elle a reçu la contribution de la maison d’édition liégeoise Noir Dessin Production qui vient d’éditer un ouvrage que d’aucuns attendaient : la légende de Tchantchès…

En parcourant cette bande dessinée, c’est un bond de près 80 ans en arrière que fera le lecteur. Non pas aux origines de la marionnette qui connut son heure de gloire alors que des dizaines de théâtres sévissaient encore à Liège, mais bien aux origines de sa légende, celle rédigée par un certain Jean Bosly.

En 1939 en effet, c’est lui qui, répondant à un concours, façonna l’histoire du plus célèbre personnage folklorique liégeois, un gamin d’Outremeuse qui côtoya Charlemagne (lire ci-contre).

En quelque 92 pages, le lecteur pourra donc se familiariser avec l’histoire originale de Jean Bosly, abondamment illustrée. Plusieurs auteurs et artistes ont également participé à cette belle réalisation, dont le dessinateur Georges Van Linthout qui, sur base d’une image de François Walthéry, son voisin de Cheratte, a mis en images la légende. Son frère, Stibane, a mis l’ensemble en couleurs et pour la traduction en wallon… qui d’autre que Paul-Henri Thomsin ?

Également traduite en anglais, en néerlandais et en allemand, la légende offre donc l’histoire de Tchantchès mais permet aussi de mettre en lumière tout ce que le personnage a de liégeois, au travers de documents d’époque judicieusement superposés à l’histoire du héros.

La basilique Saint-Martin, une botterresse, Charlemagne, Roland, des marionnettes de Sarrasins ou encore l’ancienne église Saint-Pholien rendent cette légende (presque) crédible… Prix : 12,90 €, dans toutes les bonnes librairies.

Une histoire qui n'a que 78 ans !

Le saviez-vous ? C’est en 1939 que la légende de Tchantchès a pris la forme que nous connaissons aujourd’hui, celle d’un gamin né entre deux pavés d’Outremeuse, qui se cogna le nez sur le bord des fonts baptismaux lors de son baptême, qui a un penchant pour le pèket… et qui est compagnon de route de Charlemagne. Rien que cela ! Si le personnage était déjà connu en tant que marionnette, en effet, un concours fut lancé à l’occasion de l’Exposition internationale de l’eau organisée à Liège en 1939, invitant les participants à doter Tchantchès d’une belle légende. Au bout du suspense - l’enjeu était majeur - c’est l’histoire de Jean Bosly, auteur liégeois, qui fut retenue. Et elle plut tellement aux locaux qu’elle devint la légende officielle qu’on relate aux gamins qui s’interrogent sur ce curieux mais familier personnage. Dans la Légende, rapportée par Noir Dessin, ce sont bien les textes originaux de Jean Bosly qui sont publiés.