Tentative de braquage à la Clinique Saint-Vincent de Rocourt (Liège)

Jérôme Jacot Publié le - Mis à jour le

Liège

Trois auteurs ont pénétré de nuit. ils sont repartis bredouille


Trois individus encagoulés se sont présentés dans la nuit de jeudi à vendredi, entre 2h40 et 2h50, à l'accueil de la Clinique Saint-Vincent de Recourt (Liège) et ils ont sommé l'agent d'accueil à les conduire jusqu'au coffre-fort, ce que ce dernier a fait sans opposer de résistance.

Les forces de l'ordre ont cependant été rapidement alertés par la coordinatrice de nuit laquelle s'était au préalable assurée que les patients étaient en sécurité. "L'arrivée des forces de l'ordre a été rapide mais les trois malfrats avaient déjà quitté les lieux sans qu'ils ne soient parvenus à accéder au coffre", assure le service communication du CHC.

Lors de cette opération commando, personne n'a été blessé. Aucun des patients ni des accompagnants n'a été en contact avec les auteurs. "Une prise en charge psychologique a cependant été mise en place pour les membres du personnel confrontés au braquage dont le CHC tient à saluer la réaction rapide et professionnelle", ajoute le CHC

Jérôme Jacot