Il y a peu, le député wallon Rodrigue Demeuse (Ecolo) a posé une question au ministre de la Mobilité au sujet de l’état d’avancement du chantier de la liaison Tihange-Tinlot.

Selon ce dernier, lequel n'en est pas vraiment à son coup d'essai concernant ce dossier jugé essentiel pour la région hutoise, plusieurs éléments sont à retenir de sa réponse.

A savoir tout d'abord que le cahier spécial des charges pour la réalisation du giratoire de Tinlot (la phase 4 de la liaison en question) est prêt et a été soumis à la SOFICO.

A charge pour le ministre de demander à son administration d’avancer sur sa réalisation sans attendre celle de la phase 3 (du rond-point des Gottes à celui de Saint-Vitu).

Bientôt un nouveau permis pour la phase 3

Concernant la phase 3, alors que le précédent permis avait expiré, ce dernier annonce qu’une nouvelle demande de permis sera déposée dès la fin de cette année.

"Une excellente nouvelle, d’autant que les plans intègrent un accès demandé par les agriculteurs, ce qui devrait faciliter les négociations en vue des expropriations".

Quant aux expropriations, les nouvelles sont moins bonnes puisque le comité d’acquisition indépendant semble traîner dans sa mission, et ce pour des raisons inconnues.

Le ministre entend toutefois renforcer encore la pression pour avancer, ce dont le député se réjouit car "il est grand temps d’avancer dans ces expropriations".