La commune invite la population à afficher ces dessins

Avec une population importante de seniors, la Commune de Tinlot s’est mobilisée pour manifester son soutien envers toutes ces personnes qui continuent à travailler sans relâche pour sauver des vies directement ou indirectement, ainsi que celles qui fournissent des services essentiels à la population.

C’est la raison pour laquelle, la commune s’est associée avec le célèbre dessinateur François Walthéry pour trois dessins qui marquent le soutien inconditionnel des autorités communales et de son administration envers toutes ces personnes.

“Bien évidemment nous n’oublions pas toutes les autres professions que nous associons à cette campagne” explique-t-on à la commune.

Ces dessins seront reproduits sur des bâches exposées un peu partout dans les 6 villages de l’entité. “Nous invitons d’ailleurs toute la population à télécharger ces dessins sur notre site internet www.tinlot.be ou sur notre page Facebook commune de Tinlot, de les imprimer et de les afficher à leur fenêtre”.

C’est tout naturellement et gracieusement que François Walthéry a manifesté sa solidarité. Il était bien sûr impossible de représenter toutes les professions concernées, c’est pourquoi trois dessins ont été choisis : Natacha en technicienne de surface, en doctoresse, et en infirmière.

Des Tinlotois concernés.

Sur le territoire de Tinlot sont installés le Centre Neurologique et de Revalidation de Fraiture (CNRF-CHU), deux maisons de repos et un centre de soins pour enfants particuliers.

Tinlot, avec une population senior importante, disséminée sur un territoire vaste, a pris à bras-le-corps, dès la première heure, la lutte contre la propagation du COVID 19.

La collaboration CPAS/Commune a permis la mise en place rapide d’un service d’aides aux seniors et aux personnes en situation de handicap : courses, transports des personnes vers leurs médecins, soutien psychologique… Certaines restrictions avaient été imposées aux lieux de cultes avant celles imposées par les autorités fédérales.

Enfin, en vertu du principe de précaution, les boîtes à livres ont également été mises hors service. Les poignées, les cartons sont des supports possibles pour le virus.