C’est encore le mystère qui entoure les circonstances exactes qui ont valu à un Sérésien âgé de 34 ans, de se retrouver entre la vie et la mort, affalé sur le sol de la rue Marnix, à Seraing. L’homme avait été touché de deux balles, l’une à hauteur de la hanche et l’autre dans le cou.

Quelques minutes plus tôt, une dame avait appelé la police pour expliquer qu’elle se trouvait seule dans cette rue sérésienne et qu’elle se sentait en insécurité. La police s’est alors rendue sur place et a découvert le blessé au sol et un autre homme appuyé sur une voiture. La dame était également présente.

L’homme, prénommé Joachim un habitant de la région liégeoise âgé de 36 ans a été interpellé. Il est en effet très vite apparu que c’était lui qui avait tiré sur l’homme au sol.

En fait, il semble que le tireur soit le compagnon de la dame. Alors que le couple cheminait en voiture, une dispute a éclaté à tel point que le Joachim a fini par s’arrêter, disant à sa compagne de sortir de la voiture.

La pauvre s’est alors retrouvée dans la rue Marnix, une rue abritant les salons de prostitution sérésiens. C’est à ce moment que la dame a appelé la police. Mais entre-temps, elle a été approchée par un homme. Voulait-il l’aider ? L’a-t-il prise pour une prostituée ? C’est encore le flou. Par contre, le compagnon de la dame, sans doute calmé, est revenu sur place.

C’est lui qui a tiré sur le gaillard juste avant l’arrivée de la police.

Le blessé a été immédiatement transporté à l’hôpital où l’on a estimé que ses jours étaient en danger. Le tireur présumé a été sommairement entendu et aurait expliqué ne plus se souvenir de ce qui s’était passé. Son révolver a été saisi.

Reste évidemment à savoir ce que Joachim faisait avec une arme sur lui. Déjà connu des autorités judiciaires pour des faits de roulage et de coups, Joachim a été privé de liberté. Le dossier a été mis à l'instruction avec demande de mandat d'arrêt.