Alors que le consortium Tram’Ardent semble enfin répondre aux requêtes de la Ville de Liège, en accélérant la cadence et en livrant une date de mise en service (elle est prévue le 25 avril 2024), un nouveau coup d’arrêt quelque peu étonnant vient d’être donné… par la Ville de Liège cette fois. Celle-là même qui réclamait que le chantier du tram s’accélère. Pour des raisons de sécurité principalement, la Ville a annoncé ne pas délivrer l’autorisation de la mise à double sens de la rue Léopold, nécessaire au lancement des travaux En Féronstrée. Travaux que Tram’Ardent annonçait pourtant fièrement pouvoir entamer dès ce lundi 4 avril… ceci n’est pas un poisson d’avril. Que faire ?

Une nouvelle fois, le chantier du tram semble donc être dans l’impasse et, clairement, l’incompréhension est de mise du côté du consortium.

Il faut dire que le lancement du chantier En Féronstrée (dont la durée est prévue pour un an) n’est pas un acte anodin… celui-ci nécessitera une fermeture complète à la circulation. En outre, lorsque le chantier sera terminé, la circulation n’y sera pas rétablie puisque seul le tram pourra encore passer, à quelques exceptions près.

Ce mercredi soir, la réunion relative au tram, organisée à la Halle aux Viandes, abordait précisément le tronçon Opéra-place des Déportés. Et sans surprise, les questions relatives à la rue Féronstrée furent (très) nombreuses. "Le problème en effet c’est que cette rue est large de 9 mètres, il est donc impossible d’envisager une autre circulation que le tram", explique Daniel Wathelet, responsable communication tram au Tec.

Quid cependant des livraisons dans les nombreux commerces, après et surtout, durant les travaux ? "Des zones de livraisons sont prévues et les traversées seront aussi garanties". Idem pour l’accès au parking Saint-Georges… mais puisque le chantier nécessitera, lors de la phase "impétrants" de creuser à près de 6 m de profondeur, tout ne sera pas permis. Actuellement, des solutions définitives sont toujours cherchées pour les livraisons ou les accès aux parkings, pendant et après le chantier.

En attendant, "si la Ville refuse d’octroyer l’autorisation du double sens pour la rue Léopold la semaine prochaine, le chantier ne pourra même pas débuter le 11 avril", regrettait encore Daniel Wathelet qui assure pourtant que toutes les conditions en matière de sécurité sont réunies rue Léopold. "Les trottoirs sont en cours de réalisation et les cheminements piétons sont également réalisés".

Quant aux cyclistes ? Dans cette zone, ils doivent mettre pied à terre.