C'est une bonne nouvelle pour les automobilistes qui, depuis plusieurs semaines perdent de longues minutes dans les embouteillages dus aux travaux en cours sur l'autoroute E25 entre Sprimont et Tilff.

En effet, une partie du chantier qui est en cours en direction de Liège, est achevée et va pouvoir être libérée pour ce vendredi matin. Dès 19h, ce jeudi, la signalisation sera retirée entre Beaufays et Tilff dans les deux sens de circulation, permettant de circuler à nouveau selon des conditions habituelles et facilitant la mobilité dans cette zone.


Pour libérer cette portion le plus rapidement possible malgré une météo pluvieuse, une technique de séchage des revêtements a été mise en œuvre pour permettre de réaliser les opérations de marquage avec succès.

La seconde partie du chantier, située entre Sprimont et Beaufays, sera quant à elle achevée pour la fin du mois d’octobre prochain, comme initialement annoncé.

Les mesures de circulation en vigueur sur cette partie du chantier restent d’application : une voie est disponible dans chaque sens avec une vitesse limitée à 90 km/h en direction du Luxembourg et à 70 km/h vers Liège (50 km/h dans les chicanes et accès).

Rappelons qu'en direction de Liège, l’accès n°45 Sprimont  vers l’E25/A26 restera fermé jusqu’à la fin du chantier. Une déviation est mise en place via l’échangeur n°46 Remouchamps.

La sortie n°44 Gomzée-Andoumont restera fermée jusqu’à la fin du chantier et une déviation est mise en place via l’échangeur n°42 Tilff.

Pour rappel, ce chantier vise à réhabiliter l’autoroute E25/A26 de Sprimont à Tilff (soit sur 12 kilomètres) en direction de Liège. Il a débuté le 24 août dernier. Ces travaux permettent de poser un revêtement plus confortable et moins bruyant : du revêtement en asphalte à haute performance acoustique est mis en place sur l’ensemble du tronçon, permettant de diminuer le bruit lors du passage des véhicules sur une partie précédemment construite en béton armé continu. De plus, le profil en long de la voirie est rectifié pour en améliorer la planéité et donc offrir davantage de confort de roulage.

Ces travaux sont financés par la SOFICO, dans le cadre de son Plan de relance des chantiers (auto)routiers approuvé en juillet dernier, pour un budget d’environ 5,5 millions d’€ HTVA. Ils sont réalisés en collaboration avec le partenaire technique de la SOFICO : le SPW Mobilité et Infrastructures.