Liège Suite aux terribles inondations, il reste toutefois un gros morceau du chantier

"La route régionale N 673 est officiellement rouverte suite aux travaux devant l’entrée de la carrière. D’après les informations que nous avons du SPW, la seconde phase des travaux pour rénover la route et le mur qui soutient le cours d’eau La Magne ne se fera pas dans la foulée de ce chantier. Nous reviendrons vers vous dès que nous en saurons plus"

C’est le message que les habitants de Trooz ont pu découvrir sur le site internet de la commune, en ce moi de mai 2019 ; une demi-satisfaction pourrait-on écrire puisque la zone en question est congestionnée depuis près d’un an déjà.

Souvenons, le 1er juin 2018, un véritable déluge s’abattait sur la région liégeoise. Épicentre de ces précipitations exceptionnelles : Fléron, Trooz et le vallon du Bay Bonnet (N 673). Ici en effet, le ruisseau de la Magne était sorti de son lit, emportant tout sur son passage, y compris des voitures ! Réparer les dégâts allait coûter… très cher.

Cette annonce de réouverture de la nationale est donc une bonne nouvelle mais n’annonce toutefois pas la fin du chantier. Comme nous l’indique le bourgmestre Fabien Beltran en effet, "le marché a dû être relancé pour une deuxième partie du chantier". Un problème rencontré avec le 1er soumissionnaire a engendré plusieurs mois de retard. On rouvre dès lors la route, mais la circulation se fait en alternance.

En attendant toujours, le marché pour la rénovation du mur de soutènement longeant la Magne a dû être relancé. Un peu plus d’un million d’euros, c’est l’estimation de l’enveloppe nécessaire pour réaliser cette consolidation du mur, sur une portion de route d’environ 200 mètres.