Liège

L’intercommunale Spi + remonte la pente doucement, 16 ha furent vendus en 2010

LIÈGE Julien Mestrez, président de l’intercommunale Spi +, connaît bien les réticences du public à voir les terrains jadis agricoles devenir des zones dédiées à l’activité économique.

Mais depuis plusieurs années il l’assure, le métier de la Spi + a changé, car il ne concerne plus seulement la création d’emplois par l’extension des zonings mais bien, aussi, une meilleure gestion des sites d’activités économiques. Et de prendre en guise d’exemple ces 4 ha (sur 10 au total) repris à la société Brunswick Marine sur Verviers : “Ils n’en faisaient rien” . Aujourd’hui, d’autres entreprises s’implantent sur ces zones. À l’heure du bilan 2010, le président a mis l’accent sur ce changement de cap fortement empreint de la pression des riverains mécontents.

Précisons pourtant que, en 2010, la crise a quelque peu contribué à cet effet puisque, “pour la première fois depuis 2001, l’exercice s’est clôturé avec un déficit (290.000 euros) malgré un chiffre d’affaires en hausse (14,83 millions d’euros)” . En effet “la compression des dépenses n’aurait pas permis de compenser les ventes de terrains”, tombées à 16  ha, contre 64 en 2008.

Est-ce à dire qu’il n’y a plus de terrain à vendre en province de Liège ? La crise est en partie responsable mais le président s’enthousiasme de voir les ventes repartir à la hausse. Pour combien de temps ? En effet, sur l’arrondissement de Liège, il resterait un potentiel de deux années de zones à équiper pour les entreprises intéressées. Ainsi, malgré la volonté de retourner en ville et de mieux rationaliser les parcs d’activité (lire ci-dessous), la Spi + se réjouit de la décision du gouvernement wallon qui a sélectionné 8 projets pour un total de 403 ha (50 aux Plenesses, 17 à Rocourt, 103 aux Hauts-Sarts).

En marge de ces projets, les prochains terrains qui seront équipés sont les Hauts-Sarts (49 ha), dont la moitié est déjà briguée par un centre de distribution de Delhaize, le Liège Science Park (57 ha), principalement sur Seraing (travaux dès 2012) ou encore l’East Belgium Park (127 ha)…

“On y termine la première phase des travaux” . Les terrains devraient être vendus dès 2012. N’oublions pas ces chantiers d’aménagement en cours dans les parcs comme les 15 ha à Sprimont, les 25 ha à Geer ou encore les 24 ha à Saint-Vith.



© La Dernière Heure 2011