L'auteur de ces propos injurieux a été condamné à 4000 euros d'amende

Christian Beaupère, le Chef de Corps de la police locale de Liège a salué le jugement rendu ce vendredi matin par le tribunal correctionnel de Bruxelles sur les propos tenus par un individu sur les réseaux sociaux le 9 septembre dernier, jour où l’Inspecteur Maxime Pans avait reçu une balle à la tête lors d’une intervention de routine.

Pour rappel, le jour même des faits, un internaute avait posté un message scandaleux sur les réseaux sociaux, s'attirant les foudres des policiers : "Un bon flic est un flic mort", suivi de "Un assassin qui meurt, ça ne me choque pas".

Rapidement identifié, O. E. M., un Bruxellois de 29 ans qui répondait sous l'alias Hannibal Barka, a été tout aussi vite interpellé. Et renvoyé devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Lequel vient de rendre sa sentence : O. E. M. vient d'écoper d'une solide amende. Le Bruxellois devra sortir 4.000 euros de son portefeuille, reconnu coupable d'avoir tenu des propos injurieux à l'égard de représentants des forces de l'ordre.

"Le juge n’a retenu aucun argument de la partie adverse et a requalifié les faits en injure envers un Corps constitué. Il a condamné l’auteur au maximum de la peine d’amende soit 4000 euros selon l’article 448 alinéa 2 du code pénal" explique Christian Beaupère,

"Les policiers de la Zone de police de Liège et du Royaume avaient été particulièrement touchés par les propos immondes, irrespectueux et inadmissibles tenus par l’auteur. Ils se voient ici soutenus par la justice, c’est important car chaque jour, alors que la dangerosité de leur métier augmente, ils sont victimes d’injures dans l’exercice de leurs fonctions que ce soit sur la voie publique ou sur les réseaux sociaux".