Cet habitant de Seraing ne décolère pas... Samedi dernier, alors qu'il se promenait avec son chien dans les bois du côté du Sart-Tilman et d'Ougrée, il a aperçu un chien attaché à une barrière, près du cimetière de la Cense Rouge. Sur l'une des vidéos qu'il a publiées sur Facebook pour dénoncer cet acte odieux, on voit que l'animal a directement manifesté de la joie lorsqu'il s'en est approché... Un chien qui a donc l'air plutôt amical mais peut-être quelque peu encombrant en cette période de vacances...

"Il a été abandonné pendant plusieurs heures dans un lieu où il n'y a pas beaucoup de passage, attaché avec une sangle, sans eau et avec un sachet de croquettes qu'il ne pouvait même pas atteindre... Je l'ai conduit au chenil de nuit de la SRPA, où il a hurlé une fois que je l'ai laissé seul...", raconte le Sérésien, excédé.

En publiant cette histoire ainsi que les photos et vidéos du chien, il espère vivement que la personne l'ayant abandonné sera retrouvée afin, selon ses termes, qu'elle "paie" pour cet acte.

"Si vous reconnaissez le chien, contactez-moi en privé et je transmettrai l'information à la SRPA car il n'est pas pucé. Donc, là, il doit attendre les 10 jours légaux, seul dans une cage, avant d'être mis à l'adoption", déplore-t-il.

Ayant eu un bon contact avec ce chien, le Sérésien encourage d'autres personnes à l'adopter... "A priori, c'est un chien super gentil et la rencontre avec ma chienne s'est bien passée. Il a juste l'air de ne pas avoir été éduqué ou d'être mal éduqué... Les propriétaires étaient peut-être violents car il a eu peur quand j'ai fait un mouvement brusque. De plus, il portait un collier étrangleur à pics"...

Cette publication a suscité énormément de commentaires, entre insultes et mauvais sentiments envers le ou les propriétaire(s) et remerciements à ce citoyen ayant délivré l'animal...