Comme nous le révélions dans notre édition de ce jeudi, un fait divers pour le moins surprenant a eu lieu, rue de Herve, à Liège.

Tout commence dans l’après-midi lorsque Marcel (53 ans) s’est rendu chez son ex, Anne (56 ans) qui vit dans la rue. L’homme voulait une fois de plus la relancer pour reprendre la vie commune.

Mais la dame a refusé et Marcel est reparti. Mais c’était reculer pour mieux sauter puisque l’homme est revenu quelques heures plus tard. Marcel a reformulé sa demande et a essuyé un nouveau refus…

Il a alors dit à Anne que la vie sans elle ne valait pas la peine d’être vécue et lui a demandé de l’aider à mourir…

C’est alors que les deux Liégeois ont bu quelques verres, et sans doute encore quelques autres, puisque vers 18 heures, Marcel a demandé "une lame" à Anne pour se suicider. Oui mais voilà, la dame ne possédait qu’un cutter et a estimé que ce n’était pas suffisant.

Elle est donc allée chercher une hache. Là, Marcel lui a dit : "Je n’ai pas le courage de me suicider, tu peux le faire ? Vas-y, mets-la moi en plein front !"

Anne a saisi l’arme, l’a levée au-dessus de sa tête et a frappé Marcel de toutes ses forces. Mais voilà, l’alcool et l’âge aidant, la dame a certes touché Marcel en plein milieu du front, mais n’a pas frappé assez fort.

Malgré cela, Marcel a été sévèrement touché et a commencé à perdre beaucoup de sang.

Paniquée, Anne a alors appelé un ami qui, une fois sur place, a appelé les secours. Ce sont ces derniers qui ont prévenu la police. Alors que Marcel était transporté aux Bruyères, Anne était privée de liberté. La hache, rangée entre le frigo et le mur de la cuisine, a été saisie.

Anne a alors donné sa version des faits qui, au final, a été confirmée par le blessé. Malgré cela, la dame a été déférée, mercredi matin, au parquet de Liège pour coups et blessures volontaires.