Au cours des derniers jours, des vidéos montrant un couple d’escrocs à l’œuvre ont circulé sur les réseaux sociaux. Sur l’une, dans une librairie à Flémalle, on y voit une femme dérober une tirelire sur le comptoir pendant que le commerçant était occupé avec l’homme qui l’accompagnait. Sur une autre vidéo, on voit ce même couple entrer chez un fleuriste à Ans et y jouer une mise en scène manifestement bien rodée de vol par ruse… Pour ce commerce, le préjudice s’est élevé à 100 €.

Ce jeudi, deux personnes correspondant au signalement ont été repérées du côté de Neupré. L’information y avait manifestement bien circulé grâce au réseau PLP (Partenariat Local de Prévention) pour indépendants ayant été instauré avec la zone de police de Seraing/Neupré ! En effet, après avoir diffusé à ce réseau PLP les images montrant ces escrocs à l’œuvre, la police de Seraing/Neupré a été avertie de la présence d’un véhicule correspondant à celui dans lequel ces personnes circulaient. Véhicule qui se dirigeait vers Nandrin lorsque la police les a interpellés.

Contrôle social

Un PLP, mis en place tant avec des indépendants que des citoyens, permet d’améliorer la communication, la rapidité de l’information et d’être, quand il le faut, aux bons endroits aux bons moments”, souligne Yves Hendrix, chef de corps de la zone de police de Seraing/Neupré. “Il ne s’agit pas de constituer une milice privée mais d’améliorer le contrôle social”.

Le couple a été emmené au commissariat pour y être auditionné. L’enquête devra déterminer si ces personnes sont bel et bien les auteurs des vols commis ces derniers jours en région liégeoise et si d’autres faits sont à leur imputer.