Deux enquêtes relatives à du trafic de drogues ont connu leur dénouement en ce mois de février, ont communiqué lundi le parquet et la police de Namur. Sept personnes ont été arrêtées dans le cadre de ces deux dossiers. La première enquête visait un groupe de jeunes adultes qui avaient mis en place un important trafic de stupéfiants (marijuana et cocaïne) à Namur.

La seconde enquête visait l'identification et le démantèlement d'une filière néerlandaise d'écoulement d'héroïne et de cocaïne à Namur, Dinant et Liège, connue sous le nom de "Dutch Connection". Cette filière aurait d'ailleurs sa base opérationnelle à Liège.

"Six personnes ont été interpellées à Namur, Hastière et Liège. Trois d'entre elles ont été placées sous mandat d'arrêt. Une importante quantité de drogue a été saisie, à savoir 1,2 kilo d'héroïne et 70 grammes de cocaïne ainsi que deux véhicules, une carabine et des munitions de différents calibres", a conclu M. Macq, le procureur du Roi de Namur.