Alors que le Théâtre de Liège se voit contraint de reporter l’événement Dansathon en mai en raison de la crise sanitaire, il a décidé de maintenir le festival Impact, "dans une formule repensée, novatrice, par des spectacles en direct, en ligne", souligne le directeur Serge Rangoni. La programmation a dû être remaniée de sorte à offrir au public une quatrième édition 100 % digitale avec du streaming, des expériences immersives à vivre depuis chez soi, des conférences et des ateliers.

Si l’installation Rococco de Guillaume Marmin s’est vue reportée, des spectacles ont été annulés comme Oniri 2070 d’Organic Orchestra ou Flesh de Franck Vigroux. On retrouve toutefois plusieurs nouveautés avec des propositions originales. Il sera notamment possible de participer à l’expérience immersive en ligne, en direct To Be a Machine (Version 1.0) de Dead Center, ou de suivre le compte Instagram de l’adolescente _jeanne_dark_, joué depuis la chambre d’un appartement et mis en place par Marion Siéfert.

Le public pourra également découvrir le spectacle filmé, en direct Press de Pierre Rigal, qui met en situation l’homme dans sa banalité, ou les spectacles filmés : AppHuman de Sophie Langevin&Ian De Toffoli, qui traite du transhumanisme, ou M comme Méliès d’Élise Vigier&Marcial Di Fonzo Bo, un spectacle consacré à Georges Méliès entre la magie, le théâtre et le cinéma.

Le festival intègre également une expérience interactive à partir d’une application mettant en scène une coach de vie Karen, proposé par Blast Theory. Enfin, il sera également question d’un concert filmé, en direct au Théâtre de Liège de Judith Kiddo.