Deux individus ont été privés de liberté dans la nuit de mardi à mercredi à 4 h 40 du matin, à la suite d’une tentative de vol qui s’est déroulée dans une pharmacie de la rue du Parc à Liège. Il se pourrait que les deux hommes soient liés à un vol qui s’est déroulé quelques heures plus tôt rue Saint-Gilles. Pour l’heure, seul l’un des deux suspects a été auditionné puisque l’autre est actuellement entre la vie et la mort pour avoir pris une forte dose de médicaments.

Les suspects, un mineur d’âge ainsi qu’un homme né en 1978, en séjour illégal et connu de la justice pourraient être également les auteurs d’un vol qui s’est déroulé une heure plus tôt dans une boulangerie de la rue Saint-Gilles. Les cambrioleurs ont lors de ce premier fait emporté entre autres de la monnaie et un ordinateur.

Lorsque les deux suspects ont été interceptés à proximité de la pharmacie dans laquelle ils tentaient d’entrer, les enquêteurs ont découvert de la monnaie sur les deux hommes. Un élément qui pourrait relier ces individus au premier vol.

L’un des deux suspects n’a pas encore pu être auditionné puisqu’il a pris une dose élevée de « Rivotril », un médicament utilisé par les toxicomanes. Il est à présent entre la vie et la mort.