C’est en présence du ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxlles Pierre-Yves Jeholet que l’Ecole en couleurs, implantée au cœur du plateau pédiatrique de la Clinique CHC MontLégia, a inauguré ce mercredi son motorhome transformé en classe mobile, équipée du matériel pédagogique comme une classe classique.

Ce projet original permet ainsi aux enfants atteints d’un cancer de poursuivre leur scolarité lorsqu’ils sont contraints de rester à domicile entre leurs différentes cures de chimio. "Ainsi, l’école va à l’enfant malade qui garde son statut d’apprenant, d’élève malgré la maladie", explique Nicolas Labiouse, coordinateur pédagogique du CHC.

L’Ecole en couleurs est présente depuis plus de 30 ans au sein du Groupe santé CHC, d’abord à la clinique de l’Espérance, puis à la Clinique CHC MontLégia. Elle accueille en période scolaire tous les enfants hospitalisés en âge scolaire âgés de 2 ans et demi à 18 ans. Elle dispense un enseignement maternel, primaire et secondaire - qui relève de l’enseignement spécialisé de type 5 - pour les jeunes patients pris en charge en pédiatrie, chirurgie, soins intensifs, hémato-oncologie ou dialyse. Elle s’occupe également des enfants présents en polyclinique. "Toutes les prises en charge sont concertées avec les différents services du Groupe santé CHC. L’école et l’hôpital sont main dans la main, au service de l’enfant", précise le coordinateur pédagogique du CHC.

Des avantages

Dans le cadre de certaines pathologies et traitements lourds (oncologie), il n’est pas rare que l’enfant malade, même sans être hospitalisé, ne puisse fréquenter son école. Ces périodes, souvent très longues, peuvent durer plusieurs semaines voire mois. Le risque de décrochage pour l’élève qui ne suit plus les cours ni dans son école d’origine, ni à l’hôpital, est alors bien réel. "Il y avait donc là un vide pédagogique".

"Il y avait" puisque depuis cette rentrée scolaire, en plus de la scolarisation à l’hôpital, l’école se déplace donc avec son motorhome auprès des enfants, à domicile ou en un tout lieu de convalescence choisi avec les parents. Cinq enfants déjà bénéficient au quotidien de cet outil. Une démarche qui procure de nombreux avantages touchant aux aspects éducatifs, sociaux et sanitaires.