Voici 13 ans que Marleen Boonen créait l’ASBL Rêves d’enfants suite au décès de son fils et footballeur professionnel François Sterchele, au profit des enfants malades, avant de s’ouvrir aux enfants de maisons d’accueil.

Au lendemain des inondations, son ASBL décide de venir en aide à la maison d’accueil L’Edelweiss, sinistrée, installée à Chaudfontaine. Marleen se rend aussi sur le terrain avec d’autres bénévoles pour aider au plus près les sinistrés des inondations : "On a distribué des pains saucisses, des repas chauds. On a aussi apporté du café, petits-déjeuners, ou des produits de première nécessité…", que ce soit à Kinkempois, Pepinster, Trooz, Chaudfontaine… "On circulait partout."

Dans le même temps, "au fur et à mesure, des gens ont apporté des dons chez moi. Des camions venaient de Flandre avec un peu de tout… J’ai aussi reçu des dons de sponsors…", avant que sa maison ne déborde. "Je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose pour évacuer ces dons."

En recherche d’un endroit, le Standard de Liège lui met gracieusement à disposition une maison, située rue de la Centrale 9, juste à côté du stade. "Avec notre propre centre, on va pouvoir encore mieux aider ces personnes", se réjouit Marleen ce lundi en plein aménagement des lieux. "On a tout ce dont un ménage a besoin : des vêtements, de l’alimentaire, des jouets, du matériel de puériculture, du petit et gros électroménager", de la cafetière au congélateur ou frigo en passant par le micro-ondes. On retrouve ainsi une section alimentaire, une section électro, vaisselle… "Il s’agit de dons de commerces ou de particuliers" , précise-t-elle. "On a aussi un frigo avec des produits frais."

Un hangar va également être mis à disposition de l’association, deux maisons plus loin, pour accueillir du mobilier.

Et sur le terrain

Afin de mieux cibler les demandes, "on aimerait aller sur le terrain, sonner aux portes, et demander aux gens ce dont ils ont besoin et les fournir en matériel." Et de faire ici appel à un bénévole propriétaire d’une camionnette "qui nous aiderait à apporter les dons au porte-à-porte, une fois par semaine". "On recherche aussi des sponsors : boulanger, chocolatier, légumier…"

Et ce n’est pas tout : "j’ai plein de projets", confie celle qui ne manque pas d’énergie. Lors de matchs, "on va vendre des pains saucisses et burgers pour récolter des fonds pour acheter du matériel aux sinistrés. On prévoit aussi d’organiser une Saint-Nicolas pour les enfants", ou encore un match gala en octobre.

Le centre de dons sera inauguré ce mercredi soir à 20 h en présence du parrain Mehdi Carcela, avant d’ouvrir jeudi dès midi pour les personnes concernées de la région liégeoise (Kinkempois, Chênée, La Brouck…). "La maison sera ouverte trois jours par semaine, les jeudis, vendredis, et samedis, de midi à 20 h", précise la bénévole. Les sinistrés pourront s’y rendre une fois par semaine, sur présentation du document prouvant leur situation, ainsi que leur carte d’identité, afin d’éviter bien évidemment la présence de toute personne malintentionnée.