David Eloy (à gauche sur la photo) , administrateur délégué du Groupe Eloy, a pris officiellement ses fonctions de nouveau président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Liège – Verviers – Namur (CCI LVN). Il remplace Christophe Leclercq, administrateur délégué de Newelec, qui achève un mandat de 4 années à la tête de la plus grande des CCI de Wallonie (2000 membres et 26 collaborateurs).

C’est la première fois qu’un président de la CCI LVN est élu. “Nous avons établi des règles de bonne gouvernance qui prévoient notamment un système d’élection respectant les règles de base”, souligne Christophe Naa, administrateur délégué de la CCI LVN.

“Au bout du processus, David Eloy correspond parfaitement aux attentes pour assumer cette fonction : c’est un patron-propriétaire, issu d’une entreprise familiale de belle taille et d’un secteur représentatif de l’économie, avec également une activité à l’export. De plus, notre nouveau président connaît déjà bien les rouages et les dossiers de la CCI. Et c’est évidemment un homme compétent, attachant et apprécié.”

Âgé de 38 ans, David Eloy est un des 3 administrateurs-délégués (avec son frère Olivier et son cousin Pierre-Etienne) représentant la troisième génération de la famille Eloy. Ils ont repris officiellement le relais de Louis et Pierre en 2019, après les avoir accompagnés une quinzaine d’années dans le développement du groupe éponyme. L’entreprise sprimontoise, qui emploie plus de 500 personnes, a deux grands pôles : construction et traitement des eaux.

Le nouveau président misera dans un premier temps sur la continuité du travail accompli par son prédécesseur Christophe Leclercq, principalement sur 3 thèmes importants. “Le rapprochement avec l’Union Wallonne des Entreprises, d’abord, doit permettre autant aux Chambres de Commerce qu’à l’UWE, d’être plus efficaces mais aussi plus influentes auprès des dirigeants de notre pays”, souligne David Eloy. “Les signaux actuels permettent de croire qu’on va aboutir à quelque chose”.

“Par ailleurs, je veillerai aussi à la poursuite de la digitalisation de la Chambre et de ses services qui a déjà fortement évolué ces dernières années. Enfin, je suis également ravi de poursuivre l’engagement dans l’entreprenariat durable, afin d’aider les entreprises à amorcer une transition sociale, économique et environnementale.”

Sans encore dévoiler tous les projets qui se concrétiseront durant son mandat de 3 ans, le nouveau président compte aussi évidemment développer des initiatives tout juste lancées, comme par exemple l’aide aux entreprises en matière de développement durable et la transition énergétique, notamment à travers la nouvelle certification proposée par les CCI.

La CCI LVN, 100 % privée, compte 26 collaborateurs et 2000 membres de toutes tailles et tous secteurs. Elle a un chiffre d’affaires de quelque 2,5 millions d’euros, répartis entre ses différents métiers : mise en réseau (22 clubs de partages d’expériences, groupement d’employeurs regroupant 130 entreprises…), commerce international (dossiers ambassade, CO, traductions…), événements (networking, conférences…), information (revue de presse quotidienne, site d’information ccimag.be, magazine L’Hobbiz, répertoire…), défense des intérêts, transmission (avec AST-E)…