Voici des années que la commune de Theux planche sur la rénovation de sa piscine extérieure, avec de multiples rebondissements.

Malgré une promesse de subside de 465 681 euros de la Région wallonne dans le cadre du Plan piscine (et 465 000 euros de prêt à taux zéro), la Régie communale autonome annonce qu’elle doit abandonner le projet de reconstruction des infrastructures dessiné par les architectes de chez Artabel- L’Équerre.

Le président de la RCA François Gohy avait pourtant annoncé que le marché serait attribué à une entreprise fin septembre : "On a lancé l’appel d’offres mais quand on a ouvert les enveloppes, on a eu une mauvaise surprise…"

Alors que l’estimation de départ réalisée par les architectes à 1 200 000 euros avait déjà explosé à 2 070 000 euros lors de l’estimation définitive, le conseil d’administration de la Régie theutoise, qui s’est réuni le 22 septembre, a pris connaissance des offres des deux entrepreneurs "qui sont encore nettement supérieures puisqu’il faudrait compter 2 950 000 euros de travaux pour mener à bien le projet, soit un million au-dessus… Il a donc malheureusement dû décider de renoncer à ce projet car il ne rentre pas du tout dans le budget prévu, explique-t-il. D’autant que l’on parle ici d’une piscine qui ne sert que trois mois par an !" "On a tenté d’entrer dans le plan piscine mais il faut être logique, on ne peut pas se le permettre."

Un plan B

Mais le projet de rénovation n’est pas pour autant enterré puisqu’"un groupe de travail est constitué pour réfléchir à un nouveau projet sur fonds propres à hauteur de 1 350 000 euros, ce qui est déjà beaucoup plus raisonnable. On a plusieurs idées", indique le président, qui précise que la première réunion a lieu ce mardi. "On doit rénover la piscine pour nos clubs et récupérer le permis d’exploiter qui se termine le 9 novembre. On doit refaire le bassin, les vestiaires…"