"Dimanche, vers 07h00, un habitant de Welkenraedt a appelé la police. Sur place, les agents ont découvert le corps sans vie de son épouse", a indique le procureur.

L'homme s'est laissé interpeller sans souci et a rapidement avoué les faits., poursuit le procureur de division. Une autopsie a été réalisée et, d'après les premiers éléments, c'est une strangulation qui est à l'origine de la mort.

"De nombreux devoirs d'enquête doivent être réalisés car le couple était inconnu de la justice. Nous ne disposons encore d'aucune indication quant au mobile du crime", a ajouté M. de Villers.

Le sexagénaire a été déféré devant un juge d'instruction qui l'a placé sous mandat d'arrêt, du chef d'homicide volontaire, ce lundi avant-midi. Il comparaîtra devant la chambre du conseil vendredi.