L’été dernier, le Théâtre de Liège collaborait avec la Ville et la Province de Liège pour organiser la manifestation "Place aux Artistes", en cœur de ville, et reconduite cette année. Dans la foulée de celle-ci, le théâtre liégeois a imaginé deux nouveaux projets pour sa programmation, construits en collaboration avec des artistes du territoire : Liège Danse DiverCity et le Théâtre de Liège Stand Up Festival.

Avec la crise sanitaire, et la volonté d’aider chaque artiste, l’institution liégeoise choisit d’élargir le spectre de sa programmation en l’ouvrant à la culture populaire, une façon ainsi de lui "donner des lettres de noblesse" face à une culture plus élitiste, et "entrer en contact avec un autre public", explique le directeur Serge Rangoni.

Le projet Liège Danse DiverCity, dédié aux danses urbaine et contemporaine, a pour objectif d’accueillir en résidence quatre artistes, représentants ou ambassadeurs de l’importante diversité culturelle qui existe à Liège, et de les mettre en relation avec différents publics rencontrés par l’intermédiaire d’associations installées sur le territoire. La présentation finale des créations devrait avoir lieu dans le cadre de l’édition 2022 de Pays de Danses, rendez-vous de la danse contemporaine internationale.

Première édition

La première édition du Théâtre de Liège Stand Up Festival sera proposée au grand public, en présentiel, le samedi 19 juin, dans le respect des consignes sanitaires, et en virtuel (au tarif réduit de 4 euros) pour le reste du public, "étant donné que la jauge sera limitée. Une nouvelle représentation aura lieu le lendemain, à 16 h. On attend de savoir combien de personnes on pourra accueillir".

On pourra retrouver les artistes Kody, parrain du festival, Fanny Ruwet, Inno JP, Mouss, Sacha Ferra, Serine Ayari, et Dena Vahdani.

"Lors de nos recherches et entrevues, nous nous sommes rendu compte que beaucoup de jeunes artistes créent eux-mêmes leurs propres scènes ouvertes. Ainsi, ces standuppeurs doivent sans cesse rechercher un partenariat avec des cafés de la région pour pratiquer leur art. Ces initiatives attirent majoritairement un public transgénérationnel", constate le Théâtre de Liège. "Le standup connaît donc depuis quelques temps un net développement en Fédération Wallonie-Bruxelles mais reste encore très absent de nos plateaux. Le Festival que nous souhaitons mettre sur pied permettra sans aucun doute de donner meilleure visibilité à la discipline, à ses artistes et de capitaliser de nouvelles perspectives en matière de diversification des publics". À l’instar de la danse urbaine, aujourd’hui bien présente dans les axes de programmation du Théâtre de Liège.