Sept "Jobdays" pour le secteur de la construction vont être organisés à partir de la semaine prochaine, à travers la Wallonie, pour mettre en présence des employeurs en recherche aiguë de main-d’œuvre et des candidats travailleurs.

Les deux premières séances se tiendront en province de Liège, l’après-midi du mardi 12 octobre à Liège (à la caserne Fonck) et le mercredi 13 à Verviers en matinée (au centre Construform).

337 inscrits

C’est "une espèce de Tinder de l’emploi", a résumé la ministre régionale de l’Emploi et de la Formation, Christie Morreale (PS), lors de la présentation, ce jeudi au centre de formation Construform de Verviers, de ces journées de rencontres ciblées entre des entreprises en manque, souvent cruel, de main-d’œuvre, et de demandeurs d’emploi sélectionnés par le Forem sur base de leur niveau d’employabilité.

Quarante-sept entreprises, de différentes tailles et de différentes spécialités (construction générale, menuiserie, électricité, etc.), participeront au Jobday à Liège et 21 à Verviers, certaines des deux côtés.

Actuellement, 337 demandeurs d’emploi sont inscrits à ces contacts directs avec un possible employeur, 260 à Liège et 55 à Verviers. Ce dernier chiffre "nous paraît un peu bas", reconnaît Daniel Chatelain, le responsable de Construform Liège-Verviers. "Nous essayons de l’augmenter".

Parallèlement, pour tenter d’attirer de la nouvelle main-d’œuvre dans un secteur de la construction qui ne cesse d’en chercher - et encore plus depuis les inondations -, un mini-salon se tiendra le 12 octobre à Liège, aussi à la caserne Fonck, le matin, pour présenter différents métiers et formations, avec visites de chantiers (site de Bavière, etc.).

À Verviers, le centre de formation Construform organisera des visites de ses ateliers, le lundi 18 octobre et le mercredi 20 octobre. Vu les mesures sanitaires en vigueur, les personnes intéressées sont invitées à s’inscrire (www.leforem.be ou 0800/93 947), tant pour le mini-salon, les visites chez Construform que pour les Jobdays.