Déjà réalisés, en cours ou à l’étude, plusieurs projets infrastructurels sont sur la table de Julien Woolf et de l’échevinat des Sports de Visé.

À tout seigneur tout honneur, le Hall Omnisports. "On a profité de sa fermeture afin d’y réaliser des travaux d’ampleur. Les vestiaires, une salle de remise en forme et la cafétéria ont été refaits ; des toilettes PMR ont été aménagées et les murs, où la paille compressée se laissait aller, ont été rembourrés, isolés et repeints."

Alors que l’éclairage avait été porté à 1000 lux, un seul gros chantier reste à finaliser : un nouveau parquet de très haute qualité. Avec un tapis de mousse élastique de 7 mm en dessous et du polyuréthane (2X1,5 mm) au-dessus. "Le marché va être attribué et l’idée est de réaliser ce travail au plus vite. Cinq semaines sont nécessaires." Le mois de juin semble le plus favorable, le handball étant en congé et les stages n’ayant pas encore débuté…

Mais la plaine des Sports verra d’autres disciplines bénéficier d’améliorations. "Toutes nos infrastructures datent des années 1975/1980. Le club house du tennis va être totalement rénové à partir du 15 septembre et le padel, dont le nombre de terrains va passer à 5, pourra aussi bénéficier de cette infrastructure."

L’échevinat des Sports n’oublie ni le sport féminin ni les personnes à mobilité réduite dans ses projets. "Les filles du rugby doivent, pour l’instant, se doucher au Hall Omnisports. En plus du club house, on refera des vestiaires, dont un sera réservé aux filles du rugby. Concernant les PMR, on va munir le Royal Centre Nautique Club d’un ascenseur leur permettant l’accès à la salle de remise en forme."

Et l’on n’a pas encore évoqué la piscine, actuellement en travaux. "Elle rouvrira en septembre 2022 après avoir refait les vestiaires, la cafétéria et le bassin. On y ajoutera un espace wellness permettant aux amateurs de combiner."

Qui dit infrastructures dit mobilité. "On ne va pas créer plus de places de parking autour du hall mais on va relier les parkings. Les connecter afin d’en faciliter leur accès."