À l’instar de Flémalle, la commune de Grâce-Hollogne souhaite s’engager davantage dans une démarche de mobilité douce en octroyant une prime pour l’achat d’un vélo à assistance électrique neuf ou d’un kit d’adaptation permettant de transformer un vélo traditionnel en vélo électrique.

Une somme de 10 000 euros a ainsi été inscrite au budget 2021 ayant été voté dernièrement au conseil communal.

Les citoyens pourront donc solliciter cette prime qui, sur base des revenus, s’élèvera entre 100 et 300 € pour l’achat d’un vélo ou entre 75 et 250 € pour l’acquisition d’un kit d’adaptation.

Il est à noter que deux primes maximum par ménage peuvent être sollicitées.

Déjà dès 800 à 900 €

Lorsque le sujet a été évoqué au conseil communal, il a suscité un certain intérêt tant les remarques et questions furent nombreuses. Parmi les conseillers communaux, alors que certains ont d’emblée salué l’initiative en allant même jusqu’à suggérer la mise à disposition de zones de chargement à des points stratégiques de la commune, d’autres se sont montrés plus perplexes, estimant qu’une telle dépense n’est pas forcément à la portée de toutes les bourses… Un argument balayé par le conseiller CDH Bertrand Crosset, qui a relevé qu’il est possible d’acquérir un tel vélo dès 800 à 900 € offrant déjà une autonomie de 20 à 25 km.

"Vu que nous lançons cette prime, on ignore quel sera le répondant de la population mais, j’ai envie de dire, tant mieux si nous recevons beaucoup de demandes", a répondu Salvatore Falcone, l’échevin en charge du développement durable.