Un Verviétois menace de tuer les supporters belges

Jérôme Jacot Publié le - Mis à jour le

Liège

Il s’est présenté à sa fenêtre avec une arme long calibre… C’était un manche de brosse

On a peut-être trouvé un des seuls belges qui n’a pas apprécié la qualification historique des Diables contre le Brésil vendredi soir. Il est Verviétois. Il a 64 ans et était fortement énervé par le passage incessant de véhicules klaxonnant à tout va sous les fenêtres de son habitation située boulevard de Gérardchamps à Verviers.

Dès 22h15, le sexagénaire a fait savoir son ire à la police en la contactant à plusieurs reprises afin que celle-ci intervienne pour qu’on fasse arrêter ce vacarme. Au bout du compte, ne voyant personne intervenir, il a à nouveau appelé la police prévenant qu’il était armé et qu’il allait tirer dans le tas.

Il fut cette fois pris au sérieux d’autant qu’il possède une arme enregistrée. A leur arrivée, les policiers ont constaté qu’il était retranché chez lui, qu’il enjoignait les forces de l’ordre à arrêter circulation et klaxons et qu’il se présentait à sa fenêtre avec ce qui ressemble à une arme mais qui est en fait un manche de brosse.

Il finira par être raisonné et stoppera alors ses menaces. Lors de la fouille, les policiers découvriront un couteau à cran d’arrêt sur le sexagénaire qui fera l’objet d’une citation accélérée devant le tribunal correctionnel de Verviers pour menaces par gestes et port d’armes prohibées.

Jérôme Jacot