Le quartier liégeois d’Outremeuse n’a pas eu comme de coutume un visage festif en ce week-end de L’Assomption… Les festivités du XV août y attirent en effet chaque année près de 200.000 personnes. Cette fois-ci, seule une partie des cérémonies a été maintenue.

Ce samedi 15 août, à 10 h, la messe en wallon s’est bien tenue devant une centaine de fidèles en l’église Saint-Nicolas, en plein cœur d’Outremeuse. Avec port du masque et respect des distanciations sociales. Quant à la traditionnelle procession de la Vierge Noire, elle a dû se cantonner à l’intérieur de l’église Saint-Nicolas.

La veille, une messe avait été donnée à 18 h 30, toujours dans la même église. Dans dans la journée du 14 août, les Marie du quartier d’Outremeuse ont bel et bien été fleuries, dans le respect des règles sanitaires.

Pour le reste, que ce soit au niveau du folklore, des festivités, des concerts… Tout a dû être annulé. “C’est une sensation étrange, on n’a pas l’impression d’être le 15 août”, a témoigné ce samedi Renaud Dawans, trésorier de la République libre d’Outre-Meuse, “on prépare depuis un an les festivités du XV août, mais nous ne voulions prendre aucun risque et suivre à la lettre les consignes de la Ville”.

Enfin, du côté des forces de l’ordre, on a dénombré dans la soirée de vendredi à samedi 10 PV envers des établissements pour non-respect de fermeture imposée à 1 h et 5 arrestations administratives sur l’ensemble de la Ville de Liège. La soirée de samedi à dimanche, toujours sur l’ensemble de Liège, la police a dénombré 6 arrestations administratives, un PV pour outrage à agent et 3 PV pour non-respect de fermeture imposée, dont un établissement qui a rouvert ses portes après le passage de la police... Il fera l’objet d’un rapport au bourgmestre. En outre, au cours de ces deux soirées, la police a dispersé, dans le calme, des regroupements de personnes sur l’esplanade Albert Ier vers 1  h à 2  h du matin. “Ces chiffres correspondent à des valeurs traditionnelles pour un week-end d’été”, selon la police de Liège.