Ce mardi, l'école Fernand Meukens (maternelles et primaires), située place Nicolaï, est restée porte close. C'est la 3e implantation scolaire de la commune d'Ans à être fermée en l'espace d'une semaine pour cause de Covid-19!

En effet, cinq enfants de 3e maternelle ont présenté des symptômes d'un état grippal... Rien ne dit, à ce stade, qu'ils pourraient être infectés par le coronavirus mais la commune d'Ans, en tant que pouvoir organisateur, a agi par prudence vu la situation vécue la semaine dernière à l'école du Tilleul à Loncin. Pour rappel, à la suite d'une propagation qualifiée d'exponentielle, l'école a été fermée mercredi dernier. Très vite, 11 cas positifs ont été décelés et ce chiffre a grimpé jusqu'à 46 à l'issue des tests des membres du personnel et des élèves qui se sont présentés au centre de dépistage de Vottem!

Sur ces 46 cas, on dénombre trois adultes, dont une enseignante qui a été hospitalisée. Ce mardi, on apprenait qu'elle se porte mieux. Le séquençage réalisé sur des échantillons a révélé qu'il s'agit bien du variant britannique.

A l'école de Loncin, fermée dès le lendemain en raison des liens entre les deux implantations (fratries), trois enfants ont été testés positifs.

"Quand il y a contamination, souvent, on suppose qu'il y a eu des comportements inadéquats... Après investigation, il s'est avéré que ce n'est pas le cas dans le chef du patient zéro", souligne le bourgmestre d'Ans, Grégory Philippin, reconnaissant que la commune est allée au-delà des protocoles fixés en matière de covid, en accord avec le PSE (service de Promotion de la Santé à l'Ecole) et l'Aviq (agence wallonne pour une vie de qualité), au vu de la rapide propagation et du fait que ce sont essentiellement des enfants plus jeunes qui ont été touchés.

Du côté de l'école Fernand Meukens, il a donc été décidé de procéder de la même manière, à savoir fermer l'école et inviter tous les membres du personnel et les élèves à aller se faire tester ce mardi au centre de dépistage de Vottem. Les résultats pourraient déjà être communiqués dans la soirée.

"Nous sommes revenus à des mesures plus strictes, à savoir qu'il a été demandé aux directions d'école que la température soit prise à chaque enfant tous les matins et d'être attentives au moindre symptôme", poursuit le bourgmestre d'Ans.

Comme le veut la procédure, un second test devra être réalisé. L'école Fernand Meukens reste ainsi fermée au moins jusqu'au 4 février.