Accusés d’avoir commandité l’assassinat de leur ex-beau-fils

Jean-Pierre et Marie-Christine, 67 ans, ont comparu devant le tribunal correctionnel de Liège pour répondre d’avoir commandité l’assassinat d’Abdelaziz, leur ancien beau-fils. Un 3e homme est soupçonné d’être l’auteur.

Les tensions étaient grandes entre l’ancien beau-fils et les parents de son ex. En effet, le père n’aurait pas accepté que l’homme soit un Maghrébin. Alors que la dame était enceinte, elle a quitté son mari. C’est dans ce contexte tendu que le 28 novembre 2011, un homme s’est présenté chez Abdelaziz. Selon celui-ci, il a prétexté un problème de garde d’enfant avant de tirer à deux reprises à travers un sac à dos. Abdelaziz a été touché sur le haut du thorax et dans le cou. Un voisin a comprimé la plaie béante ce qui a permis de sauver la victime.

L’ex-beau-père d’Abdelaziz nie les faits tout comme son épouse et le prétendu tireur. Le seul élément ténu qui implique Jean-Pierre, c’est qu’il avait d’infimes traces de poudre sur lui, mais qui auraient pu être transmises par un autre et Abdelaziz a déclaré qu’il n’avait pas reconnu le tireur.

Le Ministère public a déclaré qu’il pensait que le couple était responsable des faits, mais a admis qu’il n’avait pas d’élément qui le prouvait. Il a requis l’acquittement général.

La défense de Jean-Pierre a avancé que la victime qui évoluerait dans un milieu délinquant sait qui lui a tiré dessus, mais préfère accuser son ancienne belle-famille. "Je n’ai absolument rien fait du tout", a déclaré Jean-Pierre. Son épouse allait dans le même sens. "Je suis innocente, mon mari et le Monsieur aussi", a-t-elle déclaré en montrant le troisième prévenu.