C’est une bien triste nouvelle qui a secoué, vendredi, la commune d’Awans et même au-delà… La libérale Catherine Streel est décédée après avoir longtemps bataillé contre la maladie.

Sous la précédente législature, Catherine Streel a été échevine de l’Urbanisme, de l’Aménagement du territoire et des Sports. Dans le trio de tête de la Liste du Bourgmestre (LB) aux élections communales de 2018, elle avait retrouvé les rangs de l’opposition à la suite d’une coalition entre le PS et Vers Demain.

Tout au long de la journée de vendredi, on a vu défiler sur Facebook de nombreux messages plus élogieux les uns que les autres à son égard. Les personnes qui lui ont ainsi rendu hommage voyaient en elle une femme battante et à la forte personnalité mais aussi une "travailleuse acharnée" qui aimait sa commune ainsi qu’une "maman formidable" pour ses trois enfants.

Thibaud Smolders (PS), le bourgmestre d’Awans, a salué "une grande dame de la politique awansoise". "Malgré nos convictions politiques différentes, nous avions un profond respect l’un pour l’autre. Je revois encore nos derniers échanges whatsapp où je te disais : Reviens vite me faire chier et tu me répondais : Merci Thibaud ! J’y compte bien ! Le conseil communal ne sera plus le même sans toi", a-t-il confié.

Quant à Thomas Cialone (MR), président du conseil communal à Ans, il se souvient de la personne qui l’a aidé à faire ses premiers pas en politique. "L’énergie et la foi que tu déployais dans cette longue lutte contre la maladie forcent le respect… Nous perdons une mandataire de talent, une libérale passionnée, une amie loyale"…