La Mosa Ballet School ouvrira ses portes en septembre 2022 au sein de l’ancienne succursale de la Banque nationale de Belgique (BNB) à Liège, a annoncé jeudi Benjamine De Cloedt, fondatrice de cette nouvelle école internationale de ballet classique et contemporain, à l’occasion de la Journée internationale de la danse.

En raison de l’arrêt des activités de la succursale liégeoise de la Banque nationale de Belgique en décembre 2018, le bâtiment qui l’abritait, place Saint-Paul, avait été mis en vente dans le cadre d’une procédure de vente publique. Les enchères s’étaient clôturées sur l’offre de 7,1 millions d’euros déposée par un couple de Bruxellois, dont la femme nourrissait depuis longtemps un projet de création d’une école de danse.

Ce bâtiment répondait aux exigences du projet en raison de sa grandeur - plus de 29 ares au sol et environ 8 000 mètres carrés de bâti - mais aussi de sa localisation au centre-ville.

"Il est géographiquement bien placé vis-à-vis de l’Allemagne, les Pays-Bas, le Luxembourg et la France, tout en sachant que les deux premiers constituent le carrefour de la danse", souligne Benjamine De Cloedt. Celle-ci a choisi le nom de "Mosa Ballet School" en référence au bassin mosan dans lequel l’école va s’implanter, "Mosa" signifiant Meuse en latin.

Le bâtiment offrira non seulement des salles de danse mais aussi un internat et des espaces en vue d’une prise en charge globale des élèves (ostéopathie et prévention des blessures, nutrition, podologie, coaching sportif et mental).

Cours généraux

Le défi des architectes aura été, durant plusieurs mois, de faire en sorte d’y intégrer les infrastructures nécessaires sans dénaturer son caractère patrimonial indéniable. Ce bâtiment de style néo-classique dispose notamment, à l’intérieur, de décorations marbrières jugées remarquables. Les opérations de démontage et de démolition ont été lancées. La fin des travaux est annoncée pour début juillet 2022, en vue de l’ouverture de la Mosa Ballet School en septembre 2022.

Le directeur artistique a été désigné à la suite d’un appel à candidatures. Il s’agit de Pedro Carneiro, d’origine portugaise, qui a dansé au Ballet national de Lisbonne durant 12 ans, a enseigné la danse, notamment comme professeur invité dans différents pays du monde, et dirigé pendant 14 ans l’École nationale de danse du Conservatoire de Lisbonne.

La Mosa Ballet School bénéficie du soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la collaboration de l’athénée royal Charles Rogier (Liège 1), tout proche, qui permettra aux élèves danseurs de suivre des cours généraux.