Glaciers de père en fils, l’entreprise Maître Glacier Sineri relève un nouveau défi.

"Jamais je n’aurais imaginé faire un tel parcours" , confesse le glacier. "C’est un rêve pour tout artisan d’exporter et jamais je n’aurai imaginé exporter au Portugal", poursuit-il. Parcours particulier pour un simple artisan qui a débuté avec une camionnette ambulante. Portrait.

Après avoir terminé ses études, Antony Sineri décide d’aider son père en reprenant la relève familiale. Durant quelques années, il va ainsi parader de village en village avec sa camionnette et proposer de la glace artisanale.

Dès 2013, il décide d’ouvrir son propre salon Glace&Moi à Liège. Le salon rencontre très vite un succès le poussant à produire pour la grande distribution des pots de 500 ml de crème glacée artisanale Maître Glacier Sineri.

L’histoire aurait pu s’arrêter là mais en octobre 2018 Antony Sineri reçoit un message un peu spécial. "On m’a contacté via mon adresse mail en me disant qu’on était intéressés par des produits artisanaux belges", déclare le glacier toujours surpris. "Et les trois associés portugais désiraient travailler avec moi", poursuit-il.

Au début inquiet et méfiant, il décide de les rencontrer. Ils découvrent que ces trois associés ont décidé d’ouvrir une enseigne The Belgian Corner au Portugal. Désireux de représenter des produits belges tels que de la bière, du fromage, des gaufres ou encore de la glace, les trois partenaires ont entrepris de nombreux tests avant de choisir quelle entreprise artisanale belge avec qui ils voulaient collaborer.

"Ils m’ont dit qu’ils voulaient notamment travailler avec Le Gaufrier de Liège et d’autres entreprises artisanales mais principalement avec Glace&Moi ", révèle fièrement l’artisan. Cependant, Antony admet que c’était un pari risqué.

Il avoue s’être posé de nombreuses questions quant à la gestion, à la logistique et à l’exportation en elle-même. Mais ayant réussi à s’adapter à chaque changement et étant un challenger, il a décidé de collaborer avec The Belgian Corner. Une belle aventure en prévision pour cet artisan liégeois.

Restait évidemment à transporter sa glace. "Au départ, c’est vrai que ça fait peur" avoue l’artisan. "On livre régulièrement de nombreux clients en Belgique. Alors après avoir bien réfléchi, je me suis dit que ça ne serait pas plus compliqué que ce qu’on fait déjà" assure Antony Sineri. Alors ce passionné de crème glacée a mis tout en œuvre pour livrer sa glace intacte.

Tout commence dans son atelier de production à Grâce-Hollogne dans lequel l’entreprise Maître Glacier Sineri produit des pots de crème glacée artisanale.

Ensuite, le tout est rassemblé dans des bacs entreposés eux-mêmes dans des caisses en plastique facilement empilables. Jusqu’ici, c’est la même chose que pour ses clients habituels. Seulement pour exporter au Portugal, la chaîne du froid ne doit pas être brisée. Il faut donc trouver une solution.

48 heures, c’est le nombre d’heures qu’il faut au camion pour arriver à Almancil. Ce camion doit dès lors disposer d’un système de congélation performant. Ainsi, la marchandise pourra être réceptionnée sans aucun problème : la crème arrivera bien glacée.

Enfin, il ne reste plus qu’à The Belgian Corner de vendre la glace aux clients portugais. "Même si je ne suis pas au Portugal, ma glace conservera toujours son identité parce que mes associés ont voulu garder l’identité et la visibilité du salon Glace & Moi ", confie Antony.

Reconnaissant envers son paternel qui lui a tout appris, cet artisan espère faire "partager mon art et ma passion pour ce métier".