La victime n’avait que 22 ans.

La jeune fille, qui a reçu plusieurs coups de couteau lundi, n’avait que 22 ans.

Lundi, le corps sans vie d’une jeune femme a été découvert à Liège, rue Raymond Geenen dans le quartier de Bressoux.

La malheureuse qui n’était âgée que de 22 ans a reçu plusieurs coups de couteau. Si le parquet de Liège a indiqué que la piste du conflit conjugal avait été écartée, il a refusé de faire toute autre communication, par manque d’éléments.

Visiblement, les faits se sont déroulés lundi tôt le matin puisque le parquet en a été avisé peu avant 7 h du matin.

D’après un couple qui vit à proximité, les événements se sont déroulés très tôt dans la matinée puisque lorsqu’ils se sont réveillés pour préparer leurs enfants pour aller à l’école, à 7 h, la police était déjà présente sur les lieux.

Une voisine, qui vit à proximité du numéro 112 de la rue Raymond Geenen, la maison qui a été placée sous scellés ce lundi nous explique. “Nous avons été réveillés vers 8 h du matin par la police. Ils nous ont dit qu’une jeune fille avait été retrouvée morte dans la rue suite à plusieurs coups de couteau. Quand j’ai entendu ça, des frissons ont parcouru tout mon corps. Les policiers nous ont demandé si on avait vu quelque chose ou entendu quelque chose, mais malheureusement, mon mari et moi-même dormions et nous n’avons rien entendu. Par contre, j’ai dit aux enquêteurs qu’il y avait fréquemment des squatteurs au numéro 112. J’ai déjà prévenu le propriétaire de la maison, mais il ne faisait rien.”

La voisine ajoute : “Je pense que le corps se trouvait plus loin dans la rue, au carrefour avec la rue de la Métallurgie, parce que j’ai vu qu’ils avaient placé une grande tente blanche à cet endroit, mais je ne pouvais presque rien voir. Quand je penchais la tête par la fenêtre, un policier me disait de rentrer chez moi.”

Pour l’heure, nous ignorons si des interpellations ont été réalisées dans le cadre de ce tragique événement.