Mercredi, à l’occasion de la journée internationale des migrants, plusieurs rassemblements avaient lieu aux quatre coins de la Belgique. À Liège, ils étaient près de 300 à s’être donnés rendez-vous place Saint-Paul.

Cette marche, initiée par le collectif liégeois de soutien aux sans-papiers, démarrait à 17 h 00 avec plusieurs prises de paroles. Parmi celles-ci, l’ex-évêque de Liège, Aloïs Jousten, qui a passé un message d’ouverture en cette période de fêtes.

Après ces différentes allocutions, un cortège s’est formé et a pris la direction de l’hôtel de ville. Certains participants en situation d’irrégularité, portaient des pancartes relatant leur expérience comme « je suis plombier, je travaille, pourquoi m’expulser ». Les marcheurs scandaient le slogan, “première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d’immigrés”.

À l’hôtel de ville, une délégation menée par le bourgmestre Willy Demeyer, devait rencontrer le collectif. À cette occasion, il allait demander au collège communal de proposer une motion de soutien à la régulation des sans-papiers.