C’est une saison particulière que s’apprêtent à vivre les volontaires de l’Opération 11.11.11. Habitués à se rendre sur le terrain en rue ou à la sortie des supermarchés pour vendre des produits solidaires au profit de l’opération, la pandémie de coronavirus vient cette année bousculer la récolte de fonds. Mais pas question toutefois pour les bénévoles de la province de Liège de rester les bras croisés, en réinventant leur mode d’action.

Au total, près de 5000 bénévoles contre 10 000 habituellement seront actifs du 5 au 15 novembre dans une cinquantaine de communes pour déposer des présentoirs dans les commerces de proximité, sur demande, qui accueilleront les produits estampillés 11.11.11 (chocolats, calendrier, livre de recette), mais aussi livrer à domicile les commandes réalisées par les citoyens sur le site Internet de l’Opération.

Aider les pays du Sud

La pandémie de Covid-19, qui contraint la majorité de l’humanité au confinement, s’apprête à provoquer la pire récession depuis la Deuxième Guerre mondiale. Si les pays riches sont impactés, pour les pays en développement, l’impact socio-économique de la crise sanitaire est dramatique. "Selon la Banque mondiale, la crise sanitaire risque de plonger 70 à 100 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté", explique Laura Lentini, chargée de campagne à Liège. Dans un monde interconnecté, et une économie mondialisée, "il est important de rester solidaire envers son voisin, qui n’est peut-être pas celui dans sa rue, mais dans un pays du Sud", souligne Pierre Kroll, parrain de l’opération depuis plusieurs années déjà.

Notons que l’Opération 11.11.11 permet chaque année de soutenir près de 200 projets dans les pays du Sud.