La police de la Basse-Meuse a mis au jour lundi une importante plantation de cannabis à Heure-le-Romain (Oupeye). Il s'agit de la plus grosse prise de la zone, a estimé mardi le commissaire divisionnaire Alain Lambert. Plusieurs milliers de plants et de boutures ont été découverts sur les lieux. "Du matériel de professionnel" : c'est en ces termes que le commissaire divisionnaire Alain Lambert a décrit la plantation découverte lundi matin dans un entrepôt de Heure-le-Romain. Le hangar abritait 4.000 plants de cannabis et plusieurs milliers de boutures.

"Il s'agit d'une plantation 'industrielle' de par son importance, surtout quand on la compare à celles que l'on trouve habituellement dans la région. C'est notre plus grosse prise", a commenté Alain Lambert. L'investissement en matériel était important et l'organisation structurée. En Basse-Meuse, ce type de plantations est généralement constitué de 1.000 à 1.500 plants.

Le prix à la revente est estimé à quelques centaines de milliers d'euros, selon le commissaire.

Trois individus majeurs étaient présents sur place à l'arrivée de la police, a précisé de son côté le parquet de Liège. Ils ont tous été interpellés.