économie Elle entretient et désinfecte désormais les camions et peut-être bientôt les ambulances.

Cela fait 21 ans que Froid Invest SA est active dans la chaîne du froid. À travers sa marque commerciale Ice Concept, cette société installée dans le zoning des Hauts-Sarts et soutenue par Noshaq, loue à court, moyen et long terme des véhicules utilitaires en grande partie frigorifiques.

Comme l’explique le directeur Philippe Vieillevoye, son parc actuel tourne autour de 130 véhicules. "Notre clientèle est à 90 % professionnelle, qu’il s’agisse de transporteurs, traiteurs, commerçants, livreurs, grossistes en tous genres…"

Il y a un an, cette PME employant neuf personnes a conclu un partenariat avec TIP Trailer, le leader européen de la location de semi-remorques. " Nous faisons office de hub pour les clients de la région liégeoise et nous entretenons également leur matériel."

Si la crise actuelle met une partie de ses clients en totale inactivité, elle renforce aussi l’activité de certains autres. En outre, des demandes émanent désormais des CPAS, des communes ainsi que de certains magasins d’alimentation.

" Nous entretenons nous-mêmes notre matériel ainsi que les véhicules des clients en possession d’utilitaires frigorifiques et secs ", précise Philippe Vieillevoye. Lequel fait référence à un atelier équipé pour travailler sur les utilitaires légers comme sur les poids lourds.

L’atelier compte six lignes de travail dont une est dédiée au Truck Wash, également utilisée pour les clients externes. Le lavage d’un véhicule varie selon la demande et le type. Les camions frigorifiques transportant des denrées alimentaires nécessitent aussi un nettoyage intérieur avec des produits désinfectants.

"Nous avons actuellement de la demande pour la désinfection des intérieurs afin de protéger le personnel de certaines entreprises." Parmi celles-ci : bpost et les 80 véhicules du centre de tri d’Alleur, ainsi que Renewi basée à Wandre et à Seraing. En outre, la société est en contact avec les trois gros hôpitaux de la région afin de désinfecter leurs ambulances. Le personnel a d’ailleurs marqué son accord à ce sujet.

Bruno Boutsen