Comme à l’accoutumée et à l’instar de ce qui peut se faire dans d’autres communes, le conseil communal de Hannut a débuté ce jeudi soir par un point fait par le bourgmestre Manu Douette (MR) sur la situation sanitaire actuelle relative à l’épidémie de Covid-19.

Et ce, tant du point de vue de la vaccination, laquelle se poursuit sans souci majeur au centre installé au sein du marché couvert, que de la réouverture annoncée. Ainsi donc, le maïeur a fait état d’une " attente du secteur Horeca " qui n’est toutefois pas dans " une logique d’affrontement avec les autorités ".

À cet égard, contrairement au niveau liégeois où certains ont visiblement décidé d’outrepasser les règles en vigueur, ce ne sera visiblement pas le cas au sein de l’arrondissement de Huy-Waremme. Manu Douette a évoqué ses démarches en vue de la mise sur pied d’un protocole de réouverture des terrasses.

Alors que de son côté, le groupe H + a plaidé pour une extension de la zone y dédiée, la Ville envisageant une fermeture de la route de Landen au départ de la Grand-Place, il fut également question d’un point relatif à la mobilité. Et plus précisément d’un règlement relatif à la circulation routière.

Comme expliqué par l’échevine en charge Florence Degroot (MR), ce dernier vise la mise en place d’une première zone cyclable sur le territoire communal. " La dénomination de zone plutôt que de rue comme on en connaît déjà à Liège par exemple a été jugée plus claire ", a-t-elle précisé tout en rappelant que cette zone sera prioritaire pour les vélos mais restera accessible aux autos.

Pour sécuriser l’accès à l’école

La mise en place de la signalisation ad hoc doit avoir lieu d’ici juin et la zone en question, soit une demande issue de l’école Saint-Coeur de Marie, sera établie autour de celle-ci. Et ce, a-t-il été souligné, afin de garantir la sécurité au niveau de ses abords. Plusieurs rues sont concernées, incluant l’accès au Ravel, et une sensibilisation sera effectuée via différents canaux de communication.

Bruno Boutsen