Deux nouveaux incendies de voitures ont eu lieu la nuit de jeudi à vendredi.

La nuit de jeudi à vendredi, les pompiers de Liège sont intervenus à deux reprises pour des incendies de véhicules dans les rues de la Cité ardente.

Sur le coup de 1 heure du matin, les pompiers sont intervenus une première fois, rue du Mississipi, dans le quartier Saint-Marguerite. Les services de secours sont rapidement arrivés sur les lieux où une seule voiture était en feu.

En fin de nuit, aux alentours de 5 heures du matin, les pompiers sont intervenus une seconde fois pour l’incendie d’une autre voiture cette fois-ci sur le boulevard Gustave Kleyer, dans le quartier de Cointe.

Depuis quelques semaines, de nombreux véhicules ont été incendiés en région liégeoise. Rien que cette semaine, deux véhicules ont brûlé sur la zone de police d’Ans-Saint-Nicolas, la nuit du réveillon de Noël.

La nuit de dimanche à lundi, ce sont cinq véhicules qui ont brûlé à Liège et Herstal.

Finalement en deux semaines, ce sont près de 20 véhicules qui ont été incendiés dans les rues de Liège et sa périphérie. Une situation plutôt inquiétante pour les riverains dont la voiture passe la nuit dehors.

Il serait établi qu’une grande majorité de ces incendies sont d’origine criminelle. Le parquet de Liège a été saisi de l’affaire et une enquête est en cours afin d’identifier le ou les auteurs.

Le lien entre les différents incendies n’a pas encore été établi. Le parquet de Liège précise que le modus operandi des différents sinistres n’est pas identique. De plus, aucun modèle de voitures n’est visé en particulier. Il est donc assez compliqué d’établir un lien.

La semaine dernière, la police de Liège indiquait qu’une analyse des caméras de vidéosurveillances allait être réalisée, afin de tenter une identification des auteurs. Il semblerait que cette solution n’ait pas porté ses fruits. D’autant plus qu’à certains endroits, il n’est pas possible d’exploiter ces images. Cependant, le parquet se veut rassurant et indique que l’enquête avance.