Liège Le collège verviétois a adopté le Plan d’investissement communal 2019-2021.

Les projets ne manquent pas à Verviers pour les prochaines années. Le collège communal vient d’adopter le Plan d’investissement communal (PIC) 2019-2021, qui devra encore être validé par le conseil le 29 avril prochain et par la Région Wallonne.

"Ce PIC, c’est le cadre de travail que l’on se donne actuellement", commence Malik Ben Achour (PS), échevin des Travaux, "11,5 millions d’euros d’investissement sont prévus". Petite revue des chantiers envisagés.

Tout d’abord, le SPW prévoit la réalisation de quatre projets à Verviers. L’égouttage de la rue Pepinster et de la rue Grand-Ville, réfection de la voirie et de l’égouttage rue de la Saunerie, et, enfin, le remplacement de tronçons d’égouttage à la Bouquette et sur la chaussée de Theux.

Ensuite, viennent dans ce PIC les projets portés par la Ville de Verviers. Le plus gros dossier concerne l’égouttage et la réfection de la place d’Arles et de l’avenue Mullendorf, à hauteur de 3,8 millions. Autre gros projet : l’aménagement de l’îlot Phœnix, où la Ville compte bien démolir des bâtiments récemment acquis pour créer un tout nouvel espace urbain et ainsi aérer le quartier concerné.

Les alentours du stade du Panorama, à Stembert, vont aussi connaître des changements, avec la réfection de la rue des Charrons, de quoi permettre l’aménagement d’une nouvelle entrée pour accéder au stade.

Des travaux sont également envisagés au Grand Bazar, afin de "réorganiser la circulation dans le bâtiment", précise Malik Ben Achour. La réalisation de ce projet reste encore à l’heure actuelle au conditionnel, le point devant être évoqué à la prochaine réunion du collège.

Enfin, dernier grand dossier prévu dans ce PIC 2019-2021, la création d’une maison des citoyens et des associations au niveau de la Plaine Peltzer.

S’ils devaient tous voir le jour, ces nombreux projets devraient en tout cas donner un sacré coup de lifting ces prochaines années à la Cité lainière !