Liège Ecolo et le PTB enregistrent une nette progression

C'est vers minuit que l'ensemble des résultats pour la circonscription de Verviers sont enfin tombés. Comme pour l'ensemble de la Wallonie, les résultats révèlent une nette progression d'Ecolo avec 17,76% des suffrages (+7,12%) et du PTB qui atteint 10,70% (+6,94%).

Toutefois, si les verts et le PTB progressent, le MR conforte sa position de premier parti dans la circonscription avec 25,65% des votes mais perd des plumes par rapport à 2014 (-4,80%). Le PS reste quant à lui second avec 18,33% des suffrages malgré une baisse de 5,83% et perd ainsi un siège.

Enfin, le Parti populaire atteint 5,42% (-1,26%) et Défi 2,89% (+1,23%). Un résultat qui reste insuffisant pour espérer un siège.

Les listes Destexhe qui se présentaient pour la première fois atteignent 1,35%, Wallonie Insoumise 1,05% et Collectif citoyen 1,42%.

Six élus envoyés au Parlement wallon

La circonscription de Verviers doit envoyer 6 élus sur les 23 sièges à répartir entre les candidats de la province de Liège. Lors des élections de 2014, elle avait envoyé 2 députés MR, 2 députés PS, 1 député CDH et 1 Ecolo siéger au Parlement wallon. A la suite de ces nouveaux résultats, Verviers enverra donc : la jeune novice en politique et ex-journaliste germanophone Anne Kelleter (Ecolo), l'actuelle ministre de l'Education Marie-Martine Schyns (CDH), le ministre wallon de l'Economie et de l'Emploi Pierre-Yves Jeholet (MR), la nouvelle libérale Christine Mauel (MR), le trentenaire, novice en politique et enseignant originaire de La Calamine Samuel Nemes (PTB) et enfin l'actuel député fédéral et échevin à Theux André Frédéric (PS). Le PS perd donc un siège au profit du PTB.

Invité en début de soirée sur le plateau de la RTBF à l'occasion de son édition spéciale "Elections", le ministre wallon de l'Economie et de l'Emploi Pierre-Yves Jeholet, qui espère poursuivre le travail entamé à la Région, a rappelé le bilan obtenu par son parti sur cinq ans. Et de souligner : "Nos propositions ne sont pas compatibles avec le PTB, le PTB est un parti extrémiste infréquentable. En fonction des résultats, on verra ce qu’il sera possible de faire".