Le "cycliste des Fagnes" attaque en justice le papa qui l’avait filmé

En décembre 2020, une "chasse à l’homme" avait été menée pour retrouver un cycliste qui avait fait tomber d’un coup de genou une enfant dans les Fagnes. Aujourd’hui, il attaque en justice le papa qui avait diffusé la vidéo.

C. B.
Le "cycliste des Fagnes" attaque en justice le papa qui l’avait filmé
©dr

La scène s’était déroulée le 25 décembre, jour de Noël. Le Verviétois, sa femme et leurs deux enfants, avaient décidé d’aller se promener à la Baraque Michel. Un cycliste, arrivant derrière eux, avait fait tomber la petite d’un coup de genou.

La vidéo, postée par le papa, avait fait l’objet d’un emballement sur les réseaux sociaux, suscitant de nombreux propos haineux. Le cycliste, lui, s’était fait connaître spontanément à la police le soir même.

En février dernier, il était passé devant le tribunal correctionnel de Verviers, qui avait jugé les coups involontaires, mais commis "par défaut de prévoyance et de précaution".

Le cycliste avait expliqué avoir été contraint de se rééquilibrer en faisant un mouvement de genou, alors qu’il passait près de la petite fille. Celle-ci n’avait pas été blessée lors de la chute.

Il avait donc bénéficié d’une suspension du prononcé et avait dû payer un euro aux parents de la petite fille.

Le cycliste réclame des dommages et intérêts

Aujourd’hui, il contre-attaque, comme l’annonce Sudpresse. S’estimant fortement lésé par le comportement du père, le cycliste a décidé de se tourner au civil pour réclamer des dommages et intérêts. Au vu du déferlement de haine à son encontre, le cycliste avait dû se terrer chez lui plusieurs semaines.

Une audience aura lieu, a confirmé l’avocat du cycliste Me Philippe Culot, à Sudpresse. Le dossier sera une première fois examiné le 18 novembre, par le tribunal civil de Liège, section Verviers. Selon l’avocat du papa, Me Jacques Englebert, son client a lui exercé sa liberté d’expression en dénonçant les faits.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be