Alcool au volant : "Des résultats éloquents" pour la police de la zone Vesdre

Dans la nuit du 17 au 18 juin, la zone de police Vesdre a contrôlé "14 conducteurs en état d’imprégnation alcoolique".

R.G.
Alain Barbier, Premier commissaire divisionnaire, est le nouveau chef de corps de la zone de police Vesdre
©EdA LABEYE Philippe

Dans la nuit de vendredi à samedi, la police de la zone Vesdre, qui couvre les territoires de Verviers, Dison et Pepinster, a procédé à une vaste opération de contrôles ciblant l'alcool au volant. "Ces contrôles routiers ont débuté à 20 h vendredi et se sont terminés à 4 h samedi avec un effectif de trois inspecteurs principaux et treize inspecteurs répartis sur les trois communes de la zone de police, dans deux dispositifs de contrôle simultanés", a indiqué la zone de police par voie de communiqué ce samedi.

Les policiers étaient ainsi présents en six lieux : rue des Combattants et boulevard des Gérardchamps à Verviers, rues Vovegnez et de la Régence à Pepinster et rues du Moulin et Pisseroule à Dison.

"Les résultats sont éloquents et montrent que bon nombre de personnes continuent à reprendre le volant bien qu'elles aient consommé des boissons alcoolisées", regrette la zone de police."L'éthylomètre a révélé que deux conducteurs étaient "A" comme "alerte" et donc une interdiction de conduire de 3 heures a été imposée, que six conducteurs étaient "P" comme "positif" et ont donc eu une interdiction de conduire de 6 heures mais aussi que cinq autres conducteurs ont eu un taux tellement élevé que leur permis de conduire leur a été retiré immédiatement. De plus, un conducteur a refusé de se soumettre à l'éthylotest/éthylomètre et a refusé la prise de sang devant le médecin requis. Cela nous fait un total de 14 conducteurs (refus compris) en état d'imprégnation alcoolique".

Un procès-verbal a aussi été dressé pour une conduite sans permis, deux PV pour défaut d'assurance, trois PV pour défaut d'immatriculation et six pour non-port de la ceinture de sécurité. "Enfin, sept procès-verbaux d'avertissement ont été dressés et deux PV pour détention de stupéfiants (petite quantité)", conclut la police dans son communiqué.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be