L’ex-maison de repos Les Hespérides convertie en centre d’accueil pour réfugiés ukrainiens

Inhabitée depuis début 2020, l’ex-maison de repos de la rue Guillaume Lekeu est occupée depuis fin décembre par des ressortissants ukrainiens.

Sarah Rentmeister
 Quatorze réfugiés se sont installés pour arriver à une capacité de 50 résidents.
Quatorze réfugiés se sont installés pour arriver à une capacité de 50 résidents. ©ÉdA LABEYE Philippe
Les centres d’accueil collectifs pour ressortissants ukrainiens se mettent en place petit à petit depuis plusieurs mois. Pour rappel, 32 millions d’euros avaient été dégagés par le gouvernement wallon aux fins de pourvoir à l’accueil, sur son territoire, de réfugiés ukrainiens bénéficiaires de la protection temporaire. Une enveloppe prioritairement destinée à accompagner la mission des gouverneurs de province chargés de recenser les hébergements collectifs publics,...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...